17 juillet 2011

Les Oilers d'Edmonton



J'entame aujourd'hui une série d'articles sur une de mes équipes préférées , les Oilers d'Edmonton. J'adore cette équipe depuis toujours et j'essaie de suivre leurs matchs et leurs activités le plus possible. J'ai toujours aimé les équipes ou les villes plus "underdogs" . Edmonton est la ville la plus nordique de la LNH et par le fait même une des moins populaires comme choix de destination pour les joueurs. Les Oilers font donc partie d'un des marchés les plus petits et plus éloignés, tous sports confondus. Ils me font un peu penser aux Packers de Green Bay au football, des fans dévoués dans un petit marché et une tradition d'excellence sportive. Les Oilers ont toujours eu à se battre pour demeurer compétitifs et économiquement viables dans la grosse business de la NHL et même que présentement ils sont en plein débat avec la province de l'Alberta pour construire un nouvel aréna. Ils pourraient même envisager de déménager si un nouvel établissement valide n'est pas construit dans les prochaines années, ce qui serait à mon avis un désastre.

Le premier contact que j'ai eu avec les Oilers remonte à mes débuts comme fan de hockey, donc je devais avoir 9-10 ans. Je commençais à découvrir les grands de ce sport et inévitablement je suis tombé sur un joueur nommé Wayne Gretzky. Je le connaissais déjà auparavant mais lorsque j'ai vu ses stats à l'endos d'une carte de hockey lorsqu'il jouait avec les Kings de Los Angeles, j'ai tout de suite vu que ses stats à Edmonton était supérieures (même plutôt astronomiques) et je devais en savoir plus. Pas d'internet dans le temps alors la télévision, les cartes de hockey et les livres étaient les seules sources d'information. Lors d'une visite chez un oncle à Québec, je me suis fait offert des vieilles Cartes O-Pee-Chee du début des années 80 et c'est à ce moment que le coup de foudre arriva. Gretzky, Jari Kurri, Paul Coffey, Mark Messier, Grant Fuhr. Tous des joueurs que je connaissais déja mais lorsque je compris qu'ils jouaient dans la même équipe je fut ébahi.

Mais un mystère planait , pourquoi donc est-ce que ces joueurs étaient tous partis d'Edmonton? et pourquoi les Oilers n'étaient plus une puissance dans la ligue ? C'était une question que j'ai mis bien du temps à trouver et accepter la réponse et c'est la-dessus que plusieurs de mes articles porteront.

Mais tout d'abord, commençons par le plus fun et restons dans la tradition Top Net! , voici un aperçu de leur histoire à travers leurs logos et uniformes.

Logo original (1972)
Quel logo magnifique. Simple et badass en même temps. Le lettrage fait très western. C'est cette version du logo qui fût utilisée lors de leur saison originale dans la WHA et peu de changement y ont été apporté depuis, seulement quelques essais et erreurs en cours de route.

Eddie Joyal ( 1972-1976)

Les Oilers furent l'une des douze équipes originales de la WHA en 1972 mais ils s'appelaient originalement les Alberta Oilers car ils étaient supposés jouer leurs matchs locaux à Edmonton et Calgary afin d'aider cette dernière à prouver son potentiel d'accueillir une équipe. Mais ils jouèrent finalement tous leurs matchs à Edmonton et changèrent leur nom l'année suivante pour devenir les Edmonton Oilers. Leur premier chandail ici annonce la base de leur design, alors que différents concepts viendront plus tard, les couleurs et le logo resteront semblables. Le bleu et l'orange, un mariage nouveau  à l'époque mais que peu d'autres sauront imiter.









Lors de cette première saison, tous les joueurs portèrent le nom Alberta à l'arrière du chandail au lieu de leurs noms de famille respectifs. Ils rectifièrent la situation à mi-chemin de la saison.










C'est avec les Oilers que le célèbre gardien de but Jacques Plante termina sa carrière. Après avoir passé deux ans comme coach et directeur général des Nordiques, il décida de remettre ses jambières et disputa une dernière saison comme joueur en 74-75 jouant 31 matchs à l'âge de 45 ans. Il annonça sa retraite lors du camp d'entrainement la saison suivante lorsqu'il reçu la triste nouvelle qu'un de ses fils était décédé.

Remarquez le lettrage du nom à l'arrière du chandail, on dirait qu'il était écrit à la main, ce qui ne m'étonnerait pas.











Logo alternatif - Chandail à l'étranger (1975-1979)

Logo alternatif - Chandail à domicile (1975-1979)
Lorsque je parlais d'essais et erreurs plus haut, voici ce dont je parlais. Lors de la saison 75-76, les Oilers changèrent leurs uniformes. Ils gardèrent le logo original pour les documents officiels et les pubs et tout mais ils tentèrent ces variations sur le chandail.











Inversement des couleurs de la goute de pétrole et du lettrage et détourage. Ces logos jurent vraiment lorsque présentés en solo et surtout sur les uniformes, qu'ils avaient aussi changé pour nous amener au design plus connu que l'on peut voir ici.


Ils décidèrent d'inverser les couleurs du chandail. La couleur de fond étant maintenant le bleu et les bandes, épaules et lettres devenant oranges. C'est sous cette mouture que Wayne Gretzky commença son règne avec les Oilers en 78-79, ayant choisi de commencer sa carrière dans la WHA à 17 ans, ce que ne permettait pas la NHL. Il fut préalablement obtenu des Racers d'Indianapolis qui étaient dans le rouge et qui sentirent que Wayne méritait de jouer pour une équipe financièrement viable. Il ne joua que 8 matchs avec Indianapolis avant de s'amener avec Edmonton. Les Racers ne terminèrent pas la saison alors que les Oilers se rendirent en finale de la coupe Avco contre les Jets de Winnipeg mais perdirent la finale. C'est d'ailleurs un joueur des Oilers, Dave Semenko, qui marqua le dernier but de l'histoire de la WHA, qui cessa ses activités et les équipes d'Edmonton, Winnipeg, Hartford et Québec se joignirent à la NHL pour la saison 1979-1980. Ci-bas , un vidéo de cette dernière partie de la WHA.






Logo principal - NHL - 1979-1996


Les Oilers éliminèrent ces logos alternatifs pour leur entrée dans la NHL en 1979-1980. Après 2 saisons où il changèrent la dimension et la couleur du lettrage pour arriver à la troisième version ici illustrée, avec un bleu moins foncé et des chiffres plus gros. C'est alors que la dynastie des Oilers commença. Voici des photos de cette époque glorieuse.
#99 Wayne Gretzky
#9 Glenn Anderson

#27 Dave Semenko
#11 Mark Messier
#17 Jari Kurri
#31 Grant Fuhr
Coupe Stanley 1984

Saison 95-96
Alors que les belles années de la dynastie étaient maintenant chose du passé, les Oilers décidèrent de relooker un peu leurs uniformes. Mais seulement au niveau de couleurs pour une saison, en 1995-96 où ils changèrent légèrement la teinte du bleu, maintenant plus foncé. Également, le lettrage avait diminué de grandeur lors des saisons précédentes.











Logo principal - 1996-2011


Saison 96-97
Par la suite, lors de la saison 96-97, les Oilers décidèrent de changer leur teintes de couleurs, optant pour une couleur cuivre en lieu du orange et un "midnight blue" en lieu du bleu plus joyeux. Tendance 90's ici, il faut avoir l'air plus agressif et dark. Mais j'aime bien. Je crois surtout que ce changement était motivé par le fait de vouloir tourner la page sur leur passé glorieux mais tout en gardant la tradition présente.










Chandail principal 1997-2007

Alors que la tendance dans la ligue au niveau des uniformes était de relooker et de souvent en faire trop en ajoutant milles textures et dessins de bêtes sauvages, les Oileurs eux décidèrent de simplifier en enlevant les bandes sur les épaules (communément appelés "yoke"). Aussi élimination du orange sur les poignets et des stripes sur les culottes. Ajout d'un "outline" ou détourage rouge sur le logo et sur le lettrage et ajout d'un logo alternatif sur les épaules.








Logo alternatif  (1996)
#26 Todd Marchant
#39 Doug Weight

Cette version du chandail dura 10 ans, de 1997 à 2007. Les Oilers durant cette période dûrent non seulement reconstruire leur équipe mais en plus se battre avec la montée des salaires et un dollar Canadien anémique. Le propriétaire songea même à déménager l'équipe au Minnesota et à Houston. Mais en 1998, un groupe de 38 investisseurs acheta l'équipe dans le but de la garder à Edmonton. Un de ces actionnaires était nul autre que Todd MacFarlane, un dessinateur de comics , notamment Spawn et Spider-Man. Originaire de Calgary et fan de sport (voyez sa collection de figurines) , il créa avec l'artiste Brent Ashe un logo alternatif pour l'équipe.

Logo alternatif (2001-2007)
#20 Radek Dvorak


Cet uniforme fût utilisé sporadiquement durant cette période avec un succès mitigé. Les fans trouvaient que le choix de couleurs rappelait trop celui des Kings de Los Angeles durant l'ère Gretzky, pour qui il fût échangé avec contreverse et amertume en 1988. Pour ma part, je trouve le logo correct sans plus mais les Oilers n'avaient pas besoin d'un troisième chandail. Surtout que logo n'est pas assez symétrique à mon goût et on ne retrouve plus le nom "Oilers" dessus sauf sur l'écusson sur l'épaule. Ils ne le portent plus depuis 2007 alors qu'une révolution en terme d'uniforme arriva dans la NHL.








Chandail Reebok Edge ( 2007-2011 )

Chandail à domicile Reebok Edge
Pour la saison 2007-2008 , la ligue introduit ces nouveaux uniformes, créés par la compagnie Reebok, et ils allaient être implantés pour l'ensemble des 30 équipes de la ligue. Ces uniformes, plus ajustés aux corps des joueurs et moins absorbants à l'eau et la sueur, força la majorité des équipes à modifier leur design. On remarque les lignes séparant les bras et épaules du torse du joueur sur la photo (voyez d'autres exemples). Les Oilers eux, décidèrent encore de simplifier leur design en éliminant les bandes au bas du chandail et en modifiant celles sur les bras et jambes, ce que je trouve moche. Il manque de bandes et par conséquent je trouve que les Oilers ont l'air moins imposants depuis. Je n'ai peut-être pas tort car ils ont fini dernier au classement général depuis 2 ans.


Back to basics ( 2011 - )
#4 Taylor Hall
En 2008, les Oilers ramenèrent leur chandail à l'étranger de 80 à 95 comme 3ème chandail alternatif (maintenant chandail à domicile). C'est avec joie que les fans accueillirent ce retour aux sources, qui coincide avec le renouveau des Oilers avec tous leurs jeunes joueurs fraichement repêchés lors des dernières années difficiles. Le chandail est depuis devenu le chandail à domicile permanent et l'autre plus foncé est l'alternatif.





Ryan Nugent-Hopkins

Lors du plus récent repêchage en juin dernier, les Oilers repêchèrent un autre talent brut au 1er rang, Ryan Nugent-Hopkins. Pour l'occasion ils dévoilèrent cette nouvelle version du chandail à l'étranger. Donc le Reebok Edge n'aura pas duré et on ne s'en ennuiera pas trop mettons. Le logo est maintenant plus coloré, revenant au classique orange et bleu des belles années.

1 commentaire:


  1. Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.

    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.

    La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.

    Voici le lien: http://revenumensuel.com/

    RépondreSupprimer