12 novembre 2013

Avant d'être coach...(2ème partie)

Parmi les 30 entraineurs en poste actuellement dans la ligue nationale, 27 d'entres eux sont d'anciens joueurs qui ont au moins atteint le niveau junior. La plupart d'entre eux furent des joueurs marginaux au talent limité tandis que d'autres fûrent des joueurs de haut niveau et on retrouve aussi 1 ou 2 ex-superstars.

Voici un petit retour en arrière tout en image mettant en vedette ces anciens joueurs devenus entraineurs. Vous pouvez lire la première partie ici.

Patrick Roy - Avalanche du Colorado

Je vous l'apprend peut-être ici mais avant la saison en cours, l'Avalanche à embauché un ancien gardien de but qui avait auparavant porté les couleurs de l'équipe. Il aurait aussi fait partie du Canadien pendant quelques saisons. L'ex gardien en question se nomme Patrick Roy et en faisant quelques recherches approfondies, j'ai découvert qu'il n'était pas mauvais du tout. 4 coupes Stanley, 1 Coupe Calder, 3 Connie Smythe, 3 Vézina, 4 fois sur la première équipe d'étoiles... Depuis sa retraite en tant que joueur, il a entrainé les Remparts de Québec dans la LHJMQ de 2005 à 2013, remportant la Coupe Memorial en 2006.

Lindy Ruff - Stars de Dallas

Nouveau coach des Stars après 15 saisons avec les Sabres de Buffalo, Ruff était à l'origine un choix de deuxième ronde de ces mêmes Sabres en 1979. Il joua pour Buffalo jusqu'en 1989, dont les 3 dernières saisons en tant que capitaine. Malgré son talent limité, il fût un des piliers de l'équipe et était polyvalent car il jouait en tant que défenseur et ailier gauche. Il fût échangé aux Rangers de New York au printemps 1989 en échange d'un choix au repéchage. Ce choix devint Richard Smehlik, qui jouera sous les ordres de Ruff quelques années plus tard. Il ne jouera qu'une saison complète avec les Rangers  et passa les deux dernières saisons de sa carrières dans les ligues mineures. Un an avec les Americans de Rochester et une dernière avec les Gulls de San Diego dans la IHL en 92-93. C'est dans les ligues mineures qu'il apprivoisa le travail d'entraineur et la saison suivante, les Panthers de la Floride l'engagèrent comme assistant de cette nouvelle équipe. En 1997, il revint à Buffalo et y passa les 15 prochaines années et où il devint l'entraineur avec le plus d'années en poste dans l'histoire de la ligue.

Mike Babcock - Red Wings de Detroit
Avant d'entreprendre sa glorieuse et intéressante carrière d'entraineur, Babcock fît sa marque comme défenseur offensif avec les Redmen de l'Université McGill, où il gradua en 1986. Auparavant il joua son hockey junior avec Saskatoon et Kelowna dans l'ouest. Après son stage à McGill, il traversa l'atlantique et alla jouer une saison en tant que joueur-entraineur des Warriors de Whitley dans la ligue Britanique. Il revint au Canada en 1988 pour devenir entraineur à temps plein depuis ce temps. Il commença par le Collège de Red Deer pour ensuite passer au niveau junior avec les Warriors de Moose Jaw (WHL). En 1994 il revint au niveau universitaire pour un an avec l'Université de Lethbridge où il remporta le titre Canadien. Par la suite il retourna dans la WHL avec les Chiefs de Spokane où il passa 6 saisons avant de faire le saut dans la ligue américaine avec les Mighty Ducks de Cincinnati. En 2002 il devint l'entraineur des vrais Mighty Ducks et se rendit en finale de la coupe Stanley à son année recrue. Il devint l'entraineur des Red Wings après le lockout de 2005 et y est toujours, remporant d'ailleurs la coupe en 2008. Il demeure le seul coach à avoir gagné la Coupe Stanley, la médaille d'or Olympique ainsi que la médaille d'or du championnat du Monde. Ajoutez à ça un titre Canadien Universitaire et on a droit à tout un coach ici.

Dallas Eakins - Oilers d'Edmonton
Choix tardif de 10ème ronde des Capitals de Washington en 1985, Eakins a connu le parcours traditionnel de l'entraineur typique en étant un joueur nomade, habitué des ligues mineures et des changements d'adresse. Il aura joué plus de 800 matchs dans la ligue américaine et la ligue internationale dans un total de 10 équipes tout en jouant quelques matchs ici et là dans la LNH avec 8 équipes (!). Son parcours est assez étourdissant d'ailleurs. Il est devenu entraineur en chef des Oilers l'été dernier après un parcours remarqué avec les Marlies de Toronto dans la AHL et deux saisons en tant qu'assistant avec les Maple Leafs. Fait à noter, il est le premier joueur originaire de la Floride à enregistrer un point dans la LNH et le premier floridien a avoir joué avec les Panthers.

Kevin Dineen - Panthers de la Floride

Parlant des Panthers, leur coach Kevin Dineen est un ancienne légende des défunts Whalers de Hartford où il joua durant leurs belles années lors des années 80 avant de revenir avec l'équipe pour les deux dernières années à Hartford en tant que capitaine. Il marqua d'ailleurs le dernier but de l'histoire de l'équipe. Il joua également avec les Hurricanes bien sûr, les Flyers, les Sénateurs ainsi que les Blue Jackets, qui le réclamèrent lors du repéchage d'expansion en 2000. Je ne comprends pas que les Jackets aient décidé de nommer Lyle Odelein comme premier capitaine de l'équipe alors que Dineen aurait été un choix plus logique à mon avis. Dineen se retira après la saison 2002-2003, ayant joué presque 1200 matchs dans la LNH et récoltant 760 points au passage. Il devint entraineur des Panthers en 2011 après avoir passé les 6 saisons précédentes comme entraineur chef des Pirates de Portland de la ligue américaine.

***UPDATE***

Les Panthers ont congédié Dineen la semaine passée alors que je terminais d'écrire cet article. Ça m'a fait un peu chié d'avoir fait la recherche et le montage photo pour rien. En plus je l'aimais bien comme joueur alors j'ai décidé de garder Dineen ici quand même et de parler de son remplacant en Floride, Peter Horachek.

Peter Horachek - Panthers de la Floride
Horachek est un ancien ailier droit n'ayant jamais atteint la LNH. Après 3 années junior avec les Generals d'Oshawa de 1977 à 1980, il joua 3 saisons dans la ligue Américaine avec les Americans de Rochester avant de passer à la IHL avec une autre équipe nommée les Generals, les Generals de Flint au Michigan. Il joua 3 ans à Flint et suivra l'équipe lors de son déménagement à Saginaw. En tout il jouera 5 saisons avec les Generals dont la dernière en 87-88 en tant que joueur/entraineur-assistant. Il retourna à Flint avec la nouvelle équipe des Spirits de Flint, toujours dans la IHL, pour une dernière saison en 1988-1989.

Il fût au mieux un joueur moyen, terminant généralement dans le Top 5 des meilleurs marqueurs de ses équipes respectives mais rien de très intéressant dans son parcours professionnel. Après d'intensives recherches, je n'ai même pas réussi à trouver de photo de lui en tant que joueur, ce qui me rend assez amer dans son cas. Il devint coach en 1990 avec les Knights de Nashville dans la ECHL où il ne sera en poste qu'une seule saison. Il passa à la Colonial Hockey League (CoHL) où il entraina les Wildcats de St. Thomas et les nouveaux Generals de Flint jusqu'en 1995. Ensuite il retourna dans la IHL avec les splendides Solar Bears de Orlando où il sera entraineur adjoint puis entraineur en chef jusqu'en 2001 et où il remportera le championnat lors de cette dernière saison (avec comme capitaine le coach actuel de Colombus, Todd Richards). Après un an dans la ECHL (Titans de Trenton) et un an dans la AHL (Admirals de Milwaukee), il fît le saut dans la LNH en tant qu'assistant de Barry Trotz avec les Predators de Nashville lors de la saison 2003-2004 et resta en poste jusqu'en 2012-2013. Il retourna par la suite dans la AHL pour accepter le poste d'entraineur du Rampage de San Antonio, le club-école des Panthers.

Darryl Sutter - Kings de Los Angeles

Un des 6 frères Sutter à avoir atteint la LNH, Darryl a cependant commencé sa carrière professionelle au Japon après qu'il fût repéché en 11ème ronde par les Blackhawks en 1978. Étant déçu d'avoir été repéché si tard, il décida d'aller jouer au Japon selon les recommendations d'un des propriétaires japonais de son équipe junior à Lethbridge. Il brûla la ligue japonaise en 1978 et fût nommé recrue de l'année. Il eut finalement sa chance de se faire valoir avec Chicago où il perça l'alignement en 1980. Il ne joua que 7 saisons dans la LNH et se retira à l'âge de 29 ans dû à plusieurs blessures au cours des années. Ce qui fût dommage car il était probablement le meilleur marqueur des frères Sutter. Il devint entraineur des Blackhawks en 92-93 pour ensuite se retrouver à San Jose, Calgary et maintenant Los Angeles où il gagna la coupe en 2012.

1 commentaire:

  1. Je trouve vraiment que Darryl Sutter ressemble à Sean Penn ...

    RépondreSupprimer